Pierre et le loup

En 1936, Sergueï Prokofiev signe Pierre et le Loup visant ainsi à initier les jeunes auditeurs aux instruments de l’orchestre. Dans ce poème symphonique, un narrateur expose l’aventure du téméraire Pierre qui parvient, malgré la mise en garde de son grand-père, à capturer le Loup qui rôde dans les parages. En 2016, Jean-François Verdier et Bernard Friot imaginent la suite du récit avec une pièce où l’on apprend que Le Canard est toujours vivant, mais pour combien de temps ?

Ce concert symphonique est à voir en famille, à partir de 6 ans.